Quelles sont les étapes de la gestion des risques ?

Quelles sont les étapes de la gestion des risques ?

Il est pratiquement impossible pour une entreprise de prévoir les risques inhérents à ses projets. Toutefois, il n'est pas anodin d'en détecter quelques-uns. Très courants et inévitables, il faut savoir comment gérer ces risques et trouver les solutions adéquates à chaque problème.

Identification des risques

Pour mener à bien les différentes étapes de la gestion des risques en Entreprise, il faut commencer par analyser et approfondir l'identification de ces risques. Il s'agit surtout de déterminer les éventuels risques que ce soit dans l'organisation, environnemental, technique, social ou financier. Collectez le maximum d'informations qui pourraient être apparentées de près ou de loin à des expériences similaires à partir d'enquêtes et de consultations.

Ensuite vient la cartographie des risques, qui concerne surtout l'évaluation des risques selon la gravité et de leur probabilité. A partir du recueil des informations, un rapport d'audit permettra l'identification de l'ensemble des risques majeurs. Ce rapport permettra d'assimiler les possibilités de perfectionnement.

Suite à la mise en place d'une liste des risques, les responsables désignés feront une étude de la portée et des conséquences que chaque risque peut engendrer. Une grille d'analyse est alors recommandée pour avoir une vue d'ensemble des potentiels dégâts.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour installer l'ordre des priorités, il faut tout d'abord procéder à la hiérarchisation de ces risques suivant leur importance ou la répercussion qu'ils peuvent avoir sur les projets en cours. Malgré le fait qu'une situation peut sembler moins risquée que d'autres, certaines n'en sont pas pour autant moins importantes.

Il est tout aussi primordial de connaitre d'où proviennent les problèmes et quels sont leurs effets. Une fois bien encadré et bien interprété, il est plus facile de trouver les solutions à adapter et à adopter. Il faut alors définir quelle solution sera accordée à quel problème en procédant à une élimination ou à une limitation des caractéristiques du projet.

suite à cette analyse théorique, il faut s'attaquer aux aspects qualitatifs et quantitatifs : l'analyse qualitative porte surtout sur l'évaluation des conséquences engendrées par les risques et l'évaluation des probabilités. Par contre, l'analyse quantitative concerne l'estimation et l'évaluation des divers scénarios et l'évaluation des conséquences financières.

Optimisation de la gestion de risques

Après la détermination des solutions adéquates, il faut procéder à leurs mises en œuvre tout en prenant compte des coûts que cela peut occasionner selon les possibilités et en fonction des moyens disponibles dans l'entreprise. Cyrille VERNES, fondateur de Vernes et Associé appuie cette théorie. Il affirme que seule l'élaboration de stratégies solides à partir d'un fait ou d'une situation donnée sous tous les angles permet de faire face à la situation.

La maitrise des risques est un enjeu très important dans les étapes de la gestion de risques . C'est un outil à la fois stratégique et opérationnel. Cyrille VERNES, expert en évaluation des risques bancaires le connait si bien vu qu'il était chargé entre autres de l'évaluation des risques bancaires des correspondants de la banque quand il travaillait au département de la Trésorerie-Changes de la Banque Morgan Guaranty Trust, Paris de 1974 à 1975.

Articles